Et ils sont où les ouvriers ?

vendredi 1 mai 2015 au dimanche 20 septembre 2015
Toute la journée

ouvriers-590

Un constat

Quand Villeurbanne (se) raconte son histoire, elle se définit comme une ville industrielle, donc ouvrière. Pourtant, les ouvriers ne représentent plus aujourd’hui que 18 % de la population active, moins qu’au niveau national, alors qu’ils ont occupé près des deux tiers des emplois jusque dans les années 1960.
Ayant pour mission de travailler sur la mémoire ouvrière de Villeurbanne, le Rize s’est naturellement posé la question : « Et ils sont où les ouvriers ? ».
L’exposition Villeurbanne, la laborieuse ? avait déjà exploré en 2011 les rares traces des usines dans le patrimoine villeurbannais ; ici, ce sont plutôt les hommes et les femmes, leurs parcours et leurs valeurs qui sont à l’honneur.

Une démarche participative

Pour cela, l’équipe du Rize est sortie dans la ville à la rencontre des Villeurbannais. Pour discuter, débattre, confronter les idées. Le projet s’est construit à partir des nouvelles questions et des réponses multiples, apportées lors des échanges au coin des rues, à l’arrêt du bus, dans la cour des lycées ou sur les marchés.
Et ils sont où les ouvriers ? est donc une exposition sur les ouvriers, mais plus que ça : elle propose un débat sur la place du travail dans notre société, un forum ouvert sur la politique, les médias, la lutte des classes, le devenir de la condition ouvrière, l’école, le collectif, la transmission, l’évolution de la ville…

Une mise en espace

La galerie du Rize met en scène 4 grandes questions dans une scénographie en 4 couleurs. Chaque espace mêle des analyses de chercheurs aux témoignages sonores des Villeurbannais rencontrés pendant la préparation de l’exposition. Le tout illustré d’images d’archives ou contemporaines et complété par les objets que les visiteurs sont appelés à apporter pour
constituer un «musée éphémère» de la mémoire ouvrière.

ouvriers-590-2