Images et trajectoires

samedi 9 décembre 2017
Toute la journée

Une proposition artistique de l’association Qimel

C’est une invitation à partager des regards de personnes seules et de familles ayant obtenu le statut de réfugié en France – sur leurs savoirs, leurs activités, leurs projets – et de se questionner sur l’accueil, et sur la circulation et la mise en commun des savoirs et des cultures entre ceux qui partent et ceux qui arrivent, entre les personnes qui accueillent et celles qui sont accueillies, et plus largement sur les mouvements de population dans le monde, comme une contribution à la construction des sociétés.
En quoi une personne réfugiée, et plus largement une personne qui se déplace, est une ressource ?
En quoi des savoirs et des cultures peuvent être une source pour créer des liens entre des réfugiés et des habitants du pays d’accueil ? Quelles sont les frontières à dépasser pour faciliter les échanges entre des populations ?
L’exposition est composée de photographies, de textes, de dessins, de vidéos… Un parcours sensible à découvrir.
Les créations sont réalisées dans le cadre d’ateliers avec des réfugiés et des artistes. Nous invitons aussi à s’exprimer des personnes ayant accueilli des réfugiés ou sensibles à l’idée d’accueil, à partager leurs regards et leurs témoignages.

En lien avec l’exposition l’association Qimel propose, le 7 décembre à 18h30, une soirée de présentation et un débat sur le thème « migrations internationales : quelles réalités et quels enjeux ? » avec l’intervention de l’association Alter-égaux basée à Lyon.

Ce projet a été mené grâce au soutien du fonds de dotation InPACT – Initiative pour le partage culturel et avec le soutien de la DRAC ministère de la Culture et de la Communication Auvergne-Rhône-Alpes et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.