La Doua : Lieux communs ?

vendredi 17 novembre 2017
Toute la journée

Du Grand-Camp au campus

La Doua. Cette partie de Villeurbanne est connue de tous : c’est un campus. Que dire de plus qu’on ne sache déjà ? il s’agit pourtant d’un territoire à part, au développement et à la lecture plus complexes qu’on ne l’imagine. Des 9 quartiers identifiés à Villeurbanne, La Doua est le seul qui ne dispose pas de conseil de quartier, ni d’élu référent, … ni d’habitants permanents. Depuis le 19e siècle, des institutions se sont appropriées ces anciens prés communaux, par définition ouverts à tous, et les ont réservés à des usages bien spécifiques : caserne, hippodrome, nécropole, campus. Ce marquage d’une séparation entre La Doua et le reste de la ville a contribué à maintenir les Villeurbannais à distance, à la fois physiquement et psychologiquement. Ce territoire en marge s’est donc retrouvé à plusieurs reprises au cœur d’enjeux nationaux, voire internationaux, tout en étant peu ou peu connu de ses riverains les plus proches.

Aujourd’hui pourtant, l’université de Lyon, la ville de Villeurbanne et la Métropole cherchent à ouvrir La Doua aux habitants de l’agglomération pour répondre aux enjeux actuels du développement urbain, économique et social.

Jusqu’au mois de septembre 2018, le Rize propose de décrypter, à travers son exposition et sa programmation culturelle, les enjeux de ce territoire original, passé de la marge au centre de l’agglomération.