France-Algérie !

Comprendre la mémoire du conflit et les conflits de mémoires (1954 – 2012)

Cette conférence de Raphaëlle Branche proposait d’aborder les enjeux de mémoires de la Guerre d’indépendance algérienne depuis le cessez-le-feu en Algérie et les accords d’Evian en 1962, jusqu’à aujourd’hui ; notamment le silence imposé par la censure des deux pays, les revendications de groupes tels que harkis ou rapatriés, ou encore les évolutions récentes du travail des historiens.

Une conférence pour mieux comprendre les contradictions à l’œuvre dans les mémoires.

A réécouter ici :

 

VIDEO SON JW PLAYER

 

Raphaëlle Branche, historienne, enseigne à l’Université de Paris 1. Elle a notamment publié La Torture et l’Armée pendant la guerre d’Algérie (Gallimard, 2001), La Guerre d’Algérie : une histoire apaisée ? (Seuil, 2005), La France en guerre, 1954-1962. Expériences métropolitaines de la guerre d’indépendance algérienne (Autrement, 2008, avec Sylvie Thénault) et L’Embuscade de Palestro, Algérie 1956 (A. Colin, 2010).