Villeurbanne, mon amour…

La compagnie de théâtre Anda Jaleo s’est installée au Rize à l’automne dernier, pour mettre « de l’amour plein la ville ! »

Pour leur résidence d’un an au Rize, les trois comédiens d’Anda Jaleo (Mathilde Ménager, Solène Angeloni, Jean Lacroix) et leur metteur en scène Frédéric Joannès ont en effet choisi de parler – et écouter parler – d’amour.

L’amour décliné en trois temps, autour de trois façons d’aborder ce sujet universel, associant chaque fois une forme artistique : « l’amour béton », l’amour dans l’espace public, avec la photographie qui s’est jointe au théâtre pour parler en images de l’amour dans la ville ;  « l’amour à la chaîne », au travail, et en musique et chansons ; « l’amour en exil » et en dansant, depuis le printemps et tout l’été…

Anda Jaleo a investi le Rize mais aussi la ville, inventant des formes de rencontres propices aux confidences et aux déclarations amoureuses, partant à la rencontre des Villeurbannais pour recueillir leurs mots, poèmes, lettres d’amour, utilisés pour crier ou murmurer l’amour dans la ville et restitués lors de rencontres avec le public du Rize.

Cette année de résidence aboutira à la création d’un nouveau spectacle de la compagnie, écrit à partir de témoignages et de mots des habitants, dont les premières représentations auront lieu à l’occasion des Journées européennes du patrimoine, les 19 et 20 septembre.

villeurbanne-mon-amour-1ligne

Fondée en 2003 à Besançon, la compagnie Anda Jaleo a fait son chemin, et s’est installée à … Villeurbanne en 2010. Ses spectacles, écrits à partir de témoignages et de récits de vie, mêlent pour la plupart, théâtre, danse et musique. L’émotion y est toujours présente, ainsi que le plaisir de l’échange.

Anda Jaleo n’est pas totalement une inconnue du public du Rize qui a pu apprécier son travail de restitution de témoignages lors des représentations « à domicile » du spectacle Des maisons qui nous habitent, début 2013.