Les chercheurs en résidence

Le Rize accueille actuellement quatre chercheurs en résidence, dont les travaux sont en lien avec le territoire, la population ou l’histoire villeurbannais :

Nadia Mounchit est en résidence au Rize pour 3 ans, dans le cadre d’un doctorat de sociologie préparé au sein de l’Université Lumière Lyon 2. Son sujet de thèse porte sur les « Migrantes africaines à Villeurbanne » et interroge les « (re)compositions familiales en situation migratoire ». (Pour en savoir plus)

Adrien Miachon, dans le cadre d’un Master 1 en histoire, mention Construction des sociétés contemporaines à Lyon 3, s’intéresse aux personnes en situation de déracinement ou d’exil et leur engagement dans la vie civique et associative de l’espace où ils arrivent, à travers l’étude de l’AFAL (Association France-Amérique latine) fondée en 1979. (Pour en savoir plus…)

Hugo Mastrodonato, en Master 2 en sociologie à Lyon 2, a choisi de s’intéresser au “supportérisme”, souvent étudié dans le monde du football, mais dans un autre sport majeur du paysage français, moins médiatisé mais emblématique de Villeurbanne : le basketball. (Pour en savoir plus…)

Louis Verger, en Master 2 en histoire, parcours Construction des sociétés contemporaines à l’ENS de Lyon, travaille sur l’immigration portugaise et son implantation dans l’Est de l’agglomération lyonnaise, entre 1963 et 1974. (Pour en savoir plus…)