Sur le chemin des Buers

mardi 1 décembre 2015 au mercredi 23 décembre 2015
Toute la journée

Chaque année, à la rentrée, le Rize consacre son temps fort à un morceau choisi du territoire villeurbannais (quartier, rue, immeuble…). Cette échelle très locale permet d’approfondir le travail général engagé sur la ville, pour une meilleure connaissance partagée, en associant du mieux possible les habitants à la réflexion sur l’histoire, l’évolution et les enjeux contemporains de leurs lieux de vie.

rond-point

Plusieurs opportunités ont guidé le choix des Buers pour 2015 : d’abord un intérêt des habitants pour l’histoire de leur quartier, au sein des associations comme la Maison du citoyen, dans les lieux de culte comme l’Église de la Sainte- Famille, ou par une prise de parole singulière comme en témoigne la récente publication du livre Mémoires d’avenir – Sur le chemin de la Boube à Villeurbanne, un très beau travail de recueil mené par Ladoudja Benzema, Dalila Djelleb et Hénia Laib. C’est aussi le 50e anniversaire du Centre social des Buers (fêté le 10 octobre), qui a permis une importante collecte de témoignages et de documents menée en partenariat par le Rize et le Centre social. Enfin, de nombreuses occasions de rencontres ont été favorisées par les projets de réhabilitations en cours de plusieurs immeubles par Est Métropole Habitat (EMH), un bailleur social très présent dans le quartier, qui y a également impulsé plusieurs projets sociaux ou culturels (Kaps, Ferme des Buers, Cie Acte à Pranard l’année dernière, Cie Random pour Situation(s) Pélisson cette année).

À partir de ce premier tour d’horizon, le Rize a choisi de se mettre en route « sur le chemin des Buers » (le nom initial de la rue du 8-mai- 1945) pour y filmer des habitants volontaires en balade dans le quartier. À travers ces images de rencontres, nous avons souhaité rendre compte d’une vie quotidienne riche de souvenirs, d’engagements, de fraternité, mais aussi parfois de contradictions ou de mécontentement. Zone résidentielle, ayant connu des jours meilleurs pour certains de ses logements d’habitat social et souffrant de ce fait d’une image dégradée, les Buers sont un quartier à « l’ambiance particulière » méconnu de l’extérieur : « ici ce n’est pas pareil qu’ailleurs », « les familles restent », « c’est toujours les mêmes », « aller aux Buers c’est un peu comme aller “chez quelqu’un” : on n’y passe pas inaperçu ». Un esprit très familial qui fait cohabiter petites maisons et grands immeubles et contribue à créer un effet de proximité qui nous a semblé caractéristique du quartier.

Cela nous a donné envie de montrer, à travers les yeux des habitants, leurs parcours, leur affectif, leur ressenti, ce qui constitue au quotidien cette vie de quartier. Le résultat est un patchwork de points de vue, filmés et présentés dans la galerie du Rize, au coeur d’une scénographie évoquant les volumes du quartier, pour une immersion dans le coeur battant des Buers. Suivez-nous, on vous y emmène !

buers-illsutration