C’EST SOUS LA DOUCHE QU’ON PLEURE EN PREMIER- FRAGMENTS ARRACHÉS À LA MÉMOIRE

samedi 15 juin 2024
16:00-17:30

 

Théâtre dansé/ Échanges

Avec Anne Monteil-Bauer, Leila Fourez et Hector Bauer, artistes, et Joëlle Braeuner, sociologue.

  Dans le cadre de la saison Plurielles, les femmes font Villeurbanne

Dans une installation et un texte d’Anne Monteil- Bauer, les corps de deux femmes de deux générations différentes sont secoués par leurs souvenirs qui se ressemblent étrangement.
Entre injonctions et désirs propres, leurs corps disent, énoncent et dénoncent le viol et les traces laissées par le traumatisme, l’entêtement de la mémoire.

La performance, inspirée du roman Ecchymose d’Anne Monteil-Bauer (éditions A plus d’un titre), sera suivie d’un échange avec les artistes et la sociologue Joëlle Braeuner, spécialiste des violences sexuelles et sexistes.

Texte et mise en scène : Anne Monteil-Bauer
Jeu/danse : Leila Fourez et Anne Monteil-Bauer
Musique et lumières : Hector Bauer
Regard chorégraphique : Leila Fourez

Durée : 30 minutes + 1h / Tout public, dès 14 ans
Réservation en ligne

Réservation

Type de billet Places
Billet standard

Je m'engage à annuler mon inscription et à prévenir l'accueil du Rize si j'ai un empêchement afin qu'un autre usager puisse profiter de cet événement.


En cochant cette case, je consens au traitement de mes données personnelles fournies dans ce formulaire dans le respect de la protection des données. Dans le cadre de lutte contre la Pandémie COVID-19, vos données peuvent être transmises à l’agence régionale de santé (ARS Auvergne-Rhône-Alpes), pour le suivi des cas possibles et confirmés d’infection et le suivi des personnes dites contact d’un cas confirmé.
La ville de Villeurbanne est responsable du traitement des données personnelles transmises via les formulaires proposés. Les données recueillies sont utilisées pour la réalisation de la mission de service public, que vous avez sollicitée. Leur traitement peut avoir la base légale suivante : le consentement, le contrat, l’obligation légale, l’intérêt légitime. Les données récoltées sont à destination du personnel de la Ville. Conformément à la règlementation en vigueur, vous disposez de droits concernant ces données. Pour en savoir plus